Envie de détente et de douceur de vivre ?
Vous êtes au bon endroit ! En toute saison, que ce soit pour un week-end, un séjour plus long ou pour y vivre, vous apprécierez j’en suis certaine, tout ce que peut offrir la Charente-Maritime.

Située dans le sud-ouest de la France en région Nouvelle Aquitaine, la Charente-Maritime baignée par l’océan Atlantique sur plus de 460 km vous séduira. D’une part par son climat océanique qui lui confère des hivers doux et des étés chauds. Et d’autre part par la diversité de ses paysages, de sa flore et de sa faune diverses, de la richesse de son patrimoine et d’une multitude d’activités sur le littoral et dans les terres.
D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si la Charente-Maritime est la deuxième destination touristique en France après la Côte d’Azur. Alors, ne vous étonnez pas si vous n’êtes pas seul allongé sur le sable puisque 90% des visiteurs ont choisi cette destination et principalement le littoral.

Charente-Maritime la rochelle
Le port de La Rochelle

La Charente-Maritime en chiffres

Même si je trouve que cela fait un peu « institutionnel » de quantifier les informations, cela reste néanmoins intéressant. Alors, juste quelques chiffres … la Charente-Maritime, c’est entre autres :

  • 642 191 charentais-maritime, recensement à fin 2018
  • 6 864 km² de superficie
  • 463 communes, dont les principales villes sont La Rochelle, Saintes, Rochefort et Royan. La Rochelle étant la préfecture du département.
  • 460 kilomètres de littoral, dont 230 km provenant de son archipel
  • 150 plages, pour toutes les envies
  • 2 000 heures en moyenne d’ensoleillement par an, soit un des départements les plus ensoleillés de France
  • 5 îles – Oléron « la lumineuse », la plus grande. « la blanche », la plus célèbre. Aix chargée d’histoire. Madame, la plus sauvage. Nôle, la plus petite et délaissée aujourd’hui
  • 4 fleuves – La Gironde, la Charente, la Seudre, la Sèvre Niortaise
  • 6 sites classés au « Patrimoine de l’Unesco ». La citadelle de Saint-Martin de Ré, la basilique Saint-Eutrope à Saintes, l’église Saint-Pierre d’Aulnay, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l’Abbaye Royale de Saint-Jean d’Angély et l’Hôpital des Pélerins de Pons.
  • 5 villages classés « Plus beaux villages de France », Talmont-sur-Gironde, Mornac-sur-Seudre, Brouage, La Flotte et Ars en Ré.
  • Une multitude d’édifices romans, des châteaux, des abbayes, des sites naturels, des sites archéologiques…
Charente-Maritime un carrelet
Un carrelet de l’île Madame

Bien sûr, je pourrais encore citer pléthore d’événements culturels, sportifs ou des lieux incontournables… Afin d’assouvir votre curiosité, je vous invite à parcourir les articles de Passion-Charente-Maritime afin d’y découvrir les trésors de chez nous et vous inciter à venir nous rendre visite.

Parlons un peu de ce qu’on trouve en Charente-Maritime

La Charente-Maritime possède un long littoral, notamment grâce à son archipel de quatre îles, Ré, Oléron, Aix et Madame et par son ouverture sur le plus vaste estuaire sauvage d’Europe qu’est l’estuaire de la Gironde.

Vous aimez les paysages variés ? Vous apprécierez ici, la belle variété de lieux que ce soit en campagne, en bord de mer ou sur les îles.

Les forêts qui couvrent près de 103 000 hectares du territoire, sont composées essentiellement de feuillus dans les terres et de résineux en bord de mer. Quant à la campagne, vous aurez tout le loisir de la parcourir à pied ou en vélo. Entre collines peu élevées, vallons, rivières, plaines où cultures et vignes se côtoient une multitude d’activités de plein air s’offrent à vous.

Charente-Maritime forêt de la coubre
La dune de la côte sauvage et la forêt de la Coubre vues du phare de la Coubre

Et bien sûr côté mer, les plages… Qu’elles soient tranquilles ou sauvages, intimes ou démesurées, elles sont largement baignées d’une belle luminosité qui appelle au farniente et à la contemplation. Où allez-vous vous jeter dans l’océan ou planter votre parasol ?

La proximité de la mer, c’est aussi la présence des marais, des vasières, des dunes, des prairies humides, des falaises… qui accueillent une faune et une flore généreuses. Rien de plus magique que de voir en ces lieux, un vol d’oiseaux migrateurs ou des cigognes nichées en haut de leurs perchoirs avec leurs oisillons.

Quelques mots sur la richesse du patrimoine de Charente-Maritime

De l’époque gallo-romaine subsistent de nombreux sites archéologiques dispersés sur les deux Charentes. On peut y découvrir des thermes antiques, un aqueduc romain de plusieurs kilomètres qui alimentait en eau la ville de Saintes, appelée alors Mediolanum Santonum, des fontaines et des arènes, notamment celles de Saintes qui sont magnifiques.

L’art roman témoigne également d’un riche passé chargé d’histoire comme en témoignent les 400 églises romanes que compte la Charente-Maritime. Je vous en ferai découvrir quelques-unes des plus belles.

Par ailleurs, au fil des guerres, le littoral a du être protégé des invasions maritimes. Aussi, de nombreux forts et citadelles ont été construits, tel le fameux Fort Boyard, imposant vaisseau de pierre mondialement connu au travers d’un célèbre jeu télévisé portant son nom, situé entre l’île d’Aix et l’île d’Oléron. Vauban en a été l’architecte. Ne pas oublier également, le « Mur de l’Atlantique » dont il reste de nombreux blauckhaus tout le long du littoral et des îles.

Tout comme sur le littoral, dans les terres, on trouve de magnifiques demeures et châteaux tels les châteaux de Crazannes ou de La Roche Courbon ou bien encore le château fort de Saint Jean d’Angle.

Fort Boyard le vaisseau de pierre

Un peu d’économie, juste un peu par curiosité

La Charente-Maritime est un département tourné principalement vers le tourisme, l’agriculture, la pêche et la conchyliculture. Peu d’industries sont implantées sur le territoire. Aussi, les ¾ des emplois sont liés au tertiaire et principalement dans le tourisme.

Alors que les terres agricoles occupent près de 64 % du territoire, c’est l’économie due au tourisme qui prédomine. Essentiellement basée sur le littoral, cette activité ne cesse de croître depuis les années 90. Le tourisme attire des centaines de milliers de touristes français ou étrangers chaque année.

L’économie côté mer

  • L’ostréiculture qui représente à elle seule 40% de la production nationale d’huîtres.
  • La mytiliculture se place en tête de la production française.
  • La pêche professionnelle, bien sûr, avec ses trois principaux ports qui se situent à La Rochelle, La Cotinière sur Oléron et Royan.
  • Le port de La Pallice à La Rochelle, est le 6ème grand port français en tonnage de marchandises.
  • Les marais salants essentiellement localisés sur les îles de Ré et d’Oléron. Les sauniers y font perdurer des techniques ancestrales.
ostréiculture
Bateau ostréicole à fond plat sur la Seudre

Les secteurs économiques côté terre

  • La viticulture avec la production de vin, de pineau, de cognac, de vinaigre et autres cocktails.
  • Le vignoble charentais-maritime constitue 5% du vignoble français.
  • L’élevage multiple, sur les 20% de prairies que compte la Charente-Maritime
  • La production de céréales
  • Le maraîchage

Côté industrie, on compte quelques fleurons de l’industrie française, comme Alstom, Sogerma ou EADS. Mais ce sont principalement les PME et les métiers de l’artisanat qui sont vecteurs d’emplois.

Quels loisirs en Charente-Maritime ?

Que ce soit côté mer ou côté terre, vous trouverez toujours une activité pour agrémenter votre séjour. Tout au long de l’année, vous aurez l’embarras du choix. Les offices de tourisme auront toujours des idées à vous proposer.

Préparez vos vacances avec l’article sur les offices de tourisme.

Côté mer

Certes, en hiver il est peu probable que vous piquiez une tête dans l’océan, mais vous pourrez toujours allez à la piscine, dans un espace aquatique telle que Les Antilles à Jonzac ou plus classe dans un des nombreux centres de thalassothérapie.

Quoi de plus inoubliable qu’une balade à cheval le long de l’océan. Les centres équestres proposant ces randonnées sont répartis sur tout le département, à la mer comme à la campagne.

randonnee equestre sur ile de re
Randonnée équestre en bord d’océan sur l’île de ré

Toujours côté activités nautiques, la côte sauvage sera propice au surf, kite surf, bateau. Alors que dans les marais, sur la Seudre par exemple vous pourrez effectuer des sorties en paddle accompagnées d’un guide qui vous racontera la vie dans les marais, les vasières…

Côté terre et mer

De nombreux sentiers de randonnée et des kilomètres de pistes cyclables seront vos alliés pour vous faire découvrir tranquillement tous les secrets des villages, ces petites choses que l’on ne voit pas en voiture et pour lesquelles il faut prendre le temps pour mieux les apprécier. Vous aimerez le calme des lieux, même si à la belle saison les pistes sont très fréquentées, surtout sur l’ile de Ré.

phare des baleines
Le phare des Baleines dans toute sa prestance

Vous aimez les vieilles pierres ? Alors rendez-vous dans les châteaux, sillonnez les rues des villages et visitez les sites archéologiques et les églises romanes. Pour les plus courageux, grimpez les centaines de marches des phares e les Baleines, la Coubre ou Chassiron et admirer le paysage comme un oiseau, comme au phare de Cordouan.

Vous avez dit festivals ?

Et pour ceux qui aiment la musique, qu’elle soit classique ou actuelle, de nombreux festivals vous séduiront, comme bien évidement les incontournables Francofolies, mais également, les festivals de musique à Saintes, à Jonzac ou à Royan entre autres. Tous les goûts seront satisfaits.

Pour le côté nature, des sites naturelles vous proposeront des visites accompagnées d’un guide, rendez-vous dans la réserve naturelle du marais d’Yves, le parc de l’estuaire…

De plus, les plus jeunes et les moins jeunes aussi bien sûr trouveront leur bonheur, que ce soit le magnifique aquarium de La Rochelle, le Paléosite à Saint-Césaire, le zoo de La Palmyre.

Pour finir, je vous invite donc à découvrir plus en profondeur toutes les facettes de la Charente-Maritime au travers de mes articles.

 

Voici ce que j’aime en Charente-Maritime

  • Sillonner les pistes cyclables en toute saison tant sur l’île de Ré que sur l’île d’Oléron
  • Me perdre dans les ruelles et venelles des villages de Saint-Martin de Ré et de Talmont-sur-Gironde
  • Pique-niquer jusqu’au coucher du soleil sur une plage de la côte sauvage ou sur la plage de Trousse chemise sur l’île de Ré
plage de trousse chemise
Ma préférée, la plage de Trousse Chemise, avec le banc du bucheron qui se découvre à marée basse.
  • Braver les tempêtes d’hiver où les vents et les vagues se déchaînent, on se croirait seul au monde
  • Contempler les levers de soleil l’hiver en campagne
  • Grappiller quelques grains de raisin dans les vignes de l’île de ré d’une randonnée, pas très moral, mais quel plaisir !
  • Boire un pineau venu tout droit de chez un producteur local, avec modération bien sûr
  • Me poser face à l’océan un livre à la main
  • Déguster des produits de la mer chez un producteur
  • Manger une des succulentes glaces de La Martinière sur le port de Saint-Martin de Ré
  • Prendre un thé ou un chocolat à la terrasse d’un des nombreux bars du port de La Rochelle et pour la gourmandise, l’accompagné d’une jolie crêpe au caramel beurre salé
  • Parcourir la campagne saintongeaise et découvrir ses églises romanes, son riche patrimoine et ses vignobles à perte de vue
  • Faire le tour de l’île d’Aix à pied, on se croirait sur les rivages de la côte d’Azur
  • Profiter d’un week-end pour me relaxer dans un centre de thalassothérapie

Bien sûr, je peux vous dire ce que je n’aime pas, mais je cherche encore…. peut être les grosses méduses qui parfois s’échouent sur les plages. Et puis aussi, quand il faut patienter dans la file d’attente de La Martinière pour déguster une glace.

Le coin des lecteurs

 

 

Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom