Il fallait être hier à La Rochelle pour fêter les cent ans de la gare de La Rochelle. Cet évènement préparé de longue date a en effet attiré bon nombre de visiteurs. Et c’était plutôt réussi !

Après une bonne balade dans le cœur historique de la cité et un bon repas, il est au-delà de 19h30 quand j’arrive face à la gare. Un flot de spectateurs se disperse tandis qu’un autre arrive.

Sur le parvis, la foule se masse. Toutefois, cela ne nous empêche pas de voir l’ensemble de la façade. Sur le campanile, les secondes du compte à rebours s’égrènent, plus que 2 minutes et 14 secondes avant le début du spectacle.

Le temps se fige pour laisser place à la magie des lumières.

gare de la rochelle
Même les montgolfières s’arrêtent en gare… ©isabel

« Entre fer et mer », la gare de La Rochelle se pare de lumières

Basé à La Rochelle, c’est  Yann Nguema développeur de la société Anima Lux qui orchestre le spectacle. Durant 5 jours, du 18 au 22 novembre de 19h30 à 23h, la façade de la gare s’anime. Ainsi, des projections de 10 minutes entrecoupées de 5 minutes se succèdent en continu.

Entre poulpe géant, méduse et autres crustacés, les lasers offrent aux spectateurs des fresques de lumières époustouflantes. Sans oublier de beaux exemples de patrimoine comme le phare de Cordouan ou bien encore l’Hermione.

gare de la rochelle
Le phare de Cordouan, s’intègre parfaitement à l’architecture du campanile de la gare ©isabel

J’ai adoré, la scénographie des lasers, la montée en puissance des fresques et l’ambiance musicale. Le jeu de lumière épouse véritablement les murs de la façade de la gare, c’est impressionnant. C’est vraiment une belle prestation. Aussi, n’hésitez pas à y aller, vous avez encore 3 soirs pour vous rendre à La Rochelle.

A savoir :

Le spectacle se veut être peu gourmand en énergie. De fait, durant les 5 jours et les 55 projections, la consommation électrique est équivalente à la consommation électrique des lumières du parvis. En effet, celui-ci ne sera pas éclairé durant les festivités. Donc pas de surconsommation en ces temps délicats !

En dehors de cette sublime illumination, des activités, des expositions de photos des archives municipales et des animations sont proposées.

gare de la rochelle
Le train tiré par une locomotive arrive à l’heure en gare ©isabel

Il y a cent ans, la gare de La Rochelle …

Déjà en 1857, La Rochelle est desservie par une liaison ferroviaire, de la compagnie du chemin de fer Paris-Orléans. Située proche de la Porte Saint-Nicolas, elle favorise les liaisons entre le ferroviaire et le maritime.

Par ailleurs, en 1872, une autre gare gérée par la Compagnie des Charentes, dessert Rochefort.

Toutefois, c’est en 1878 que l’état prend la main sur la compagnie. Dès lors, à la suite de multiples améliorations, le terminus des trains de Nantes et Bordeaux s’implante au plus proche du centre-ville.

Par la suite, l’essor du tourisme balnéaire est tel qu’en 1906, il est reconnu d’utilité publique de construire une nouvelle gare. C’est donc en 1909 que débute la construction de la gare de La Rochelle sous la houlette de l’architecte Pierre Esquié. Son architecture monumentale s’inspire des bâtiments de la ville, notamment pour son campanile qui est similaire à la Grosse Horloge.

gare de la rochelle

Mais, la première guerre mondiale interrompt les travaux. Ils reprennent en 1919 et la gare est inaugurée le 19 novembre 1922.

Aujourd’hui, ce sont près de 2 300 000 voyageurs qui foulent les quais de la gare de La Rochelle.

Inscrite aux Monuments Historiques en 1984, la gare fait partie avec les Tours de La Rochelle entre autres du patrimoine bâti emblématique de la ville.

La gare de La Rochelle s’offre un coup de jeune !

Outre l’anniversaire de cette vieille dame, le 19 novembre marque également l’inauguration de nouveau pôle multimodal rochelais.
Deux ans, c’est le temps qu’il a fallu pour réaliser ce remaniement. Concernant le coût de l’opération, 40 millions d’euros.

Les aménagements effectués :

  • Une passerelle reliant le nord au sud prénommée Joséphine Baker
  • Un parvis ouvert au public
  • L’accessibilité aux quais pour les personnes à mobilité réduite grâce à 4 ascenseurs
  • Une maison du vélo sur le parvis
  • 450 places de parking réparties au nord et au sud
  • 30 places de parking en « dépose minute »
  • 300 places de vélo
  • Une gare routière au sud
  • 3 stations de vélo Yelo
  • 30 places pour les taxis
gare de la rochelle
Nouveau visage pour la gare de La Rochelle ©mairie de La Rochelle

Pour compléter votre journée sur La Rochelle

gare de la rochelle
L’Hermione flotte sur le campanile ©isabel

 

 

 

Juste en quelques mots pour ce spectacle éphémère ! Captivée par la magie du spectacle

Votez pour cet article !
1 votes - Note : 5/ 5

Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom