Destination le village de Mornac-sur-Seudre en bordure du bassin ostréicole de Marennes- Oléron. Classé « Plus beaux villages de France », tout comme Talmont-sur-Gironde, Ars-en-Ré ou la citadelle de Brouage, une balade à travers ses ruelles ne laisse pas indifférent.

mornac sur seudre
Le clocher fortifié de l’église Saint-Pierre domine le village ©isabel

Situé au cœur des marais dans l’estuaire de la Seudre, cet ancien village médiéval offre toutes les caractéristiques des villages charentais. De son côté médiéval, il ne reste rien de son rempart qui ceinturait le village. Cependant, ruelles pavées, maisons blanches aux volets verts et bleus et roses trémières à profusion font de l’endroit un lieu préservé de la Charente-Maritime. Du reste, Mornac-sur-Seudre est également classé depuis 2011, « Villages de pierres et d’eau ».

rue du port à mornac-sur-seudre
En route vers le port par la rue principale ©isabel

A la découverte de Mornac-sur-Seudre

Dès l’arrivée, le charme opère. Certes, le village est tout petit, mais l’atmosphère qui y règne est propice à la balade. De la grand-place où se dressent les imposantes Halles, partez à la découverte du village par la rue du Port. Celle-ci bordée de maisons typiques abrite bon nombre de galeries d’art, d’artisans et de bouquinistes.

mornac sur seudre
Un arrêt s’impose à la Bouquinerie pour une pause lecture ©isabel

De là, vous pourrez admirer en chemin, l’église Saint-Pierre et son architecture romane. Et, bien sûr, vous ne serez pas en reste pour une pause déjeuner ou dîner dans l’un des quelques bons restaurants.

Une fois arrivé au terme de la rue principale, le petit port de Mornac-sur-Seudre vous invite à poursuivre votre errance le long de la Seudre ou des marais. Ne manquez pas les cabanes aux couleurs chatoyantes qui bordent le chenal d’accès à la Seudre.

mornac sur seudre

C’est au port également que vous pourrez partir à la découverte des marais en kayak ou en paddle. Vous pourrez aussi découvrir les bassins de claires et les marais à vélo ou à pied. Toutefois, n’oubliez pas que l’étendue des marais est vaste et que bien souvent les chemins sont des culs de sac et débouchent sur un chenal. Mais comme dit le dicton, l’aventure est au bout du chemin, alors osez vous perdre…

Mornac-sur-Seudre, une histoire médiévale

Bien que des relevés aériens aient mis en évidence un habitat gallo-romain, Mornac aurait été fondé à l’époque mérovingienne dès le VIème siècle. Mais c’est au XIIème siècle que son essor économique a pris son envol grâce à la pêche depuis le port du Plordonnier et à la présence de nombreuses salines. En effet, le sel de Saintonge très prisé à l’époque, et particulièrement le sel Blanc du Liman, est produit principalement dans les marais salants de Mornac-sur-Seudre.

port mornac sur seudre
Le petit port de Mornac-sur-Seudre à marée basse ©isabel

Les halles de Mornac-sur-Seudre, un lieu de vie depuis la nuit des temps

Edifiées a priori dès le Moyen-âge, ces magnifiques halles concentraient une bonne partie de l’activité de Mornac-sur-Seudre. En effet, les habitants venaient y vendre leur production les jours de foire. L’architecture des halles est assez atypique en Charente-Maritime, composée de trois rangées de colonnes et d’une toiture asymétrique.

Cet édifice situé autrefois proche de la porte principale du village et en dehors des remparts, aujourd’hui disparus servait également de théâtre pour les saltimbanques de passage.

halles de mornac
Les anciennes Halles de Mornac-sur-Seudre, un lieu de vie incontournable du Moyen-Age ©isabel

L’église Saint-Pierre, une belle architecture romane

Le clocher fortifié de l’église Saint-Pierre domine Mornac-sur-Seudre et vous invite à venir découvrir celle-ci. Edifiée à l’emplacement d’un ancien lieu de culte mérovingien entre les XIème et XIIème siècles, l’église est classée aux titres des Monuments Historiques. De l’époque mérovingiène ne subsistent que quelques sarcophages que l’on peut voir aux pieds du chevet à l’extérieur des murs de l’édifice.

Eglise de Mornac-sur-Seudre
Le chevet de l’église Saint-Pierre et ses sarcophages ©isabel

Toutefois, de sa construction d’origine, il ne reste plus beaucoup de traces. En effet l’édifice a subit au fil des siècles de nombreuses modifications. De plus, en partie détruite durant la Guerre de Cent Ans l’église est restaurée au milieu du XIXème. Puis, en 1943, une nouvelle reconstruction est nécessaire suite à un incendie qui la détruit une nouvelle fois. Aussi, la façade de l’église actuelle, ne montre que très peu de restes de l’ancien portail roman.

Vous êtes curieux ? Alors passez la porte et vous pourrez apercevoir quelques traces d’anciennes fresques murales datant du XIIème siècle.

eglise saint pierre mornac sur seudre
En allant vers le port, on ne peut pas manquer l’église Saint-Pierre ©isabel

Le moulin à marée, l’eau au service des meuniers

Aujourd’hui, l’ancien moulin à marée est dédié aux plaisirs du palais, puisque transformé en restaurant, le « Moulin de Sophie ». Pour ce qui est de sa construction, cette belle bâtisse en pierre de taille daterait de 1839. Quant à son fonctionnement, qui dit moulin à marée, dit énergie hydraulique. En effet, côté port à marée montante, l’eau de la Seudre s’engouffre par trois portes d’eau à clapet pour alimenter le bassin de retenue à l’arrière du moulin, le « monard ». Puis, à marée basse, l’eau retenue est libérée par l’écluse de « chasse » produisant ainsi l’énergie nécessaire au fonctionnement du moulin.

mornac-sur-seudre
Le moulin à marée, aujourd’hui devenu le restaurant « Moulin de Sophie » ©isabel

Quelques idées pour découvrir Mornac-sur-Seudre et sa nature environnante

Au départ du petit port, louez un kayak ou un paddle et partez à la découverte des marais pour faire le plein de nature dans cet environnement préservé. Par ailleurs, offrez-vous une sortie « nature » avec Kayak et Nature.

Laissez-vous porter le temps d’une croisière sur la Seudre à bord de l’Aigrette II.

Pour les amateurs de marche, je vous propose une boucle d’environ 5 kilomètres au départ des Halles de Mornac-sur-Seudre. Ce cheminement vous conduira au port, puis aux cabanes colorées pour poursuivre par les marais.

Remonter le temps à bord du Train des Mouettes au départ de Saujon à destination de La Tremblade et faites un stop à Mornac-sur-Seudre.

Enfourchez votre vélo et parcourez les 30 kilomètres de pistes cyclables à travers marais et claires entre Saujon et La Tremblade.

Les principaux sites touristiques non loin de Mornac-sur-Seudre

Infos utiles

OT mornac-sur-seudre
L’office de tourisme de Mornac-sur-Seudre à l’entrée du village ©isabel

 

 

Mornac-sur-Seudre est certes un des « Plus beaux villages de France », mais pour ma part, il n’arrive pas à la hauteur de Talmont-sur-Gironde qui reste de loin la pépite des villages charentais. Cependant, je vous invite à découvrir ses ruelles pavées et fleuries et surtout à vous perdre dans les dédales des marais à pied ou à vélo.

Pour se faire, privilégiez votre balade tôt le matin ou en fin d’après-midi, la lumière y sublimera le paysage et vous aurez l’occasion de voir de nombreux oiseaux.

restaurant le marais mornac-sur-seudre
Les saveurs des plats et la terrasse ombragée du restaurant Le Marais vous invitent à une pause délicieuse ©isabel

Mon conseil pour un déjeuner ou un dîner : le restaurant Le Marais, 35 rue du Port. La cuisine y est faite maison avec des produits locaux, vos papilles seront ravies, le plaisir des yeux en prime. Et pour ce qui est de l’accueil, tout est parfait à l’ombre d’un beau platane mûrier.


Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom