Situé à une quinzaine de kilomètres de Royan, sur son promontoire rocheux, face à l’estuaire de la Gironde se niche Talmont-sur-Gironde. Quasi encerclée par les eaux et les marais, la presqu’île s’avance fièrement sur le fleuve.

Cette ancienne bastide fondée par Edouard 1er, roi d’Angleterre et duc d’Aquitaine en 1284 attire chaque année plus de 500 000 visiteurs. C’est le troisième site le plus visité en Charente-Maritime après l’aquarium de La Rochelle et le zoo de La Palmyre.

talmont sur gironde
La bastide de Talmont-sur-Gironde vue de la falaise du Caillaud, avec ses carrelets

Talmont-sur-Gironde et son palmarès de récompenses

On ne peut qu’être séduit par ce village aux nombreuses récompenses, notamment celle des « Plus beaux villages de France », obtenue en 2013. Il rejoint ainsi les autres plus beaux villages de la Charente-Maritime, Ars-en-Ré, La Flotte et Mornac-sur-Seudre. 
De plus, de par sa situation en bord de fleuve, il appartient au réseau « Villages de pierres et d’eau ». Ce label, à l’initiative du Conseil départemental, promeut des sites exceptionnels situés en bord de rivière, de mer, d’étang…
Et puis, Talmont-sur-Gironde est également labellisé, « Villes et villages fleuris » et « Petite cité de caractère ».

Voilà donc de bonnes raisons de venir visiter ce village typique et plein de charme.

Et si l’on partait à la découverte de Talmont-sur-Gironde

Tout d’abord, il vous faudra garer votre véhicule sur le parking payant. A ce titre, cette petite contribution permet à la commune le financement des coûts inhérents au flux croissant de visiteurs.

C’est donc à pied que vous partirez à la découverte du village. Ici, pas de trottoirs, juste des ruelles pavées, bordées des traditionnelles maisons charentaises avec leurs volets bleus ou gris et leurs murs blanchis à la chaux. Et bien sûr, les incontournables roses trémières aux couleurs chatoyantes qui égayent maison, ruelles et jardins de mai à septembre.

rue de talmont sur gironde
Jolie rue dans l’enceinte de la cité

Surplombant l’estuaire de la Gironde, niché sur la falaise, Talmont-sur-Gironde semble hors du temps. En effet, la configuration des lieux n’a pas bougé depuis son édification en 1284. Cernée de remparts, elle est protégée de l’assaut de la mer lors des tempêtes d’hiver. Quant aux forts vents qui soufflent souvent ici, les ruelles étroites en minimisent les effets.

A pas lents dans les ruelles fleuries

Vous aurez sans doute vite fait de parcourir les quelques ruelles de Talmont. Cependant, prenez le temps de flâner dans les ruelles étroites et offrez-vous une errance poétique. Si comme moi, vous avez le privilège de pouvoir venir en basse saison, vous en apprécierez le calme et la sérénité des lieux.

De plus, affûtez votre regard pour découvrir, ici, un écusson ancien ornant le mur d’une maison, là, un sextant ou bien encore un puits caché au fond d’une ruelle.

talmont sur gironde
Sur la façade d’une maison place de la Priauté, deux amoureux le jour de leurs noces

En parlant de calme et de sérénité, il vous faudra penser à la centaine de Talmonais et de Talmonaises. En effet, même si les habitants partagent leur village avec vous, faites-vous discret. Alors, soyez respectueux des lieux, n’ouvrez pas les portes closes et ne pénétrez pas dans leurs jardins. Ainsi, ils vous accueilleront avec plaisir.

Quelques lieux incontournables

  • L’église Sainte-Radegonde qui sera le must de votre visite.
    Sainte-Radegonde, superbe église romane qui affronte du haut de son perchoir, vents et marées depuis le 12ème siècle.
talmont sur gironde
Eglise Sainte-Radegonde affronte vents et marées du haut de son perchoir
  • Le musée des « Trésors de Talmont et de la pêche ».
    Créé par la société des Amis de Talmont en 1970, ce musée retrace l’histoire Talmonaise. Le musée vous ouvre ses portes tous les jours sauf le lundi et accueille près de 12 000 visiteurs par an.
  • La jolie place de la Priauté, où un immense tilleul centenaire datant de 1895 assure un bel ombrage en été.

Le tour des remparts

  • Le chemin de ronde qui encercle la cité. De là, vous apprécierez la vue sur le fleuve et les carrelets de la falaise du Caillaud. Gare au vent !

    talmont sur gironde
    Les vestiges de la Tour Blanche, derrière celle-ci, la falaise du Caillaud
  • Les vestiges de la Tour Blanche, qui dit-on, doit son nom en souvenir de la « White tower », à Londres. De-là, vue imprenable sur la falaise de Caillaud.
  • Le petit port de Talmont-sur-Gironde qui, à marée basse, voit ses bateaux échoués sur la vase.
port talmont sur gironde
Le port à marée basse et ses bateaux échoués dans la vase
  • Ne manquez pas le petit kiosque qui surplombe le chemin de ronde, ancien pavillon de conversation du 19ème siècle. Construit en 1925 par un riche négociant, Paul Desmant, il ressemble à une pagode chinoise. Plus tard, ce sera au tour de Raymond Lièvre de l’aménager en lui ajoutant deux pièces de vie en sous-sol et un accès direct au fleuve. D’ailleurs si vous avez l’occasion de naviguer sur le fleuve, vous pourrez apercevoir la porte dans la falaise.
  • La falaise du Caillaud, face à Talmont de l’autre côté de la baie avec ses carrelets et son vignoble. N’hésitez pas à emprunter le GR360 pour vous y rendre. De plus, un peu à l’écart, vous pourrez apercevoir le Domaine de La Fond. Juste à côté, la vieille fontaine sur puits, qui, jusqu’en 1949 fut le seul point d’eau potable pour les habitants de la commune.
talmont sur gironde
La fontaine Caillaud avec ses 7 bacs et son puits

Talmont-sur-Gironde dans l’histoire

A l’Antiquité déjà, on pense qu’un hameau existait sur les lieux, non loin de la métropole romaine de Noviaregum. Des vestiges gallo-romains ayant été mis à jour au 19ème siècle, il se peut que les pierres de l’ancienne métropole aient servi pour l’élévation de Talmont.
Située jusqu’au moyen-âge dans une zone marécageuse subissant les marées, c’est donc en 1284 que le roi d’Angleterre fonde la bastide de Talmont-sur-Gironde.

Un lieu à conquérir

Sa position stratégique sur le fleuve en fait un lieu très convoité. C’est ainsi qu’au fil des siècles, la cité passe de l’Angleterre à la France. Au 15ème siècle, elle sera une base pour les pirates qui pillent les bateaux passant dans l’estuaire. Ensuite, protestants et catholiques se disputeront Talmont pendant les guerres de religion. Mais finalement, la cité reviendra aux catholiques.

Après que les espagnols aient détruit les fortifications au 17ème siècle à la suite d’une bataille perdue contre les français, c’est au début du 18ème que celles-ci sont reconstruites par Claude MASSE alors ingénieur géographe sous Louis XIV.

talmont-sur-gironde
Les anciennes fortifications de Talmont

Alors qu’on avance dans le temps, au 18ème siècle Talmont-sur-Gironde devient une cité majeure. En effet, sa situation privilégiée sur l’estuaire et son port sont des atouts indéniables. Effectivement, son port de commerce lui assure sa prospérité grâce aux bateaux venant de Bordeaux. C’est à cette période que les marais sont asséchés et les terres cultivées.

Cependant, au cours du 19ème siècle la cité perd du terrain. De plus, elle n’a pas été épargnée durant les guerres de 14/18 et 39/45, ayant subi de nombreuses destructions.
Enfin, c’est en 1960 que Talmont retrouve de sa superbe après la restauration de l’église et la création de divers aménagements, notamment une promenade autour du promontoire. Les commerces ouvrent de nouveau et depuis, la bastide ne cesse d’attirer de nombreux visiteurs.

L’église Sainte-Radegonde, un chef-d’œuvre du 12ème siècle

Ce bel édifice de style roman est une figure emblématique de la Charente-Maritime. C’est au 11ème siècle que les moines bénédictins de l’Abbaye de Saint-Jean d’Angély l’ont édifiée. Lors de la fondation de la bastide par Edouard 1er, l’église fut en partie fortifiée.

En ce qui concerne l’intérieur de l’église, il est plutôt sobre, sans fioritures. Vous y verrez des cartouches racontant l’histoire de Sainte-Radegonde, patronne des marins et ancienne reine des Francs. Par ailleurs une frégate ex-voto du 19ème siècle en bois y est exposée.
Quant à l’extérieur, à ses pieds, le joli cimetière marin avec ses roses trémières et ses cénotaphes.

talmont-sur-gironde
Fière sur son éperon rocheux, l’église Sainte-Radegonde face à l’estuaire

Juchée sur son éperon rocheux, lors d’une violente tempête, une partie de la falaise s’est effondrée, entraînant dans sa chute une partie de l’église. Sa façade est sera reconstruite dans un style gothique. Cependant, les tempêtes menacent encore l’édifice si son assise n’est pas consolidée. Aussi, grâce à la loi « Malraux », des travaux sont mis en œuvre dans les années 60.
Toutefois, l’inquiétude demeure encore aujourd’hui quant à l’état des falaises alentours. Car, celles-ci, déjà fragilisées lors de la tempête de 1999 puis de Xynthia en 2010, menacent de s’effondrer par endroit.

Le saviez-vous ?

Très en vogue au 19ème siècle, le cénotaphe est un monument funéraire élevé à la mémoire d’un défunt. Il ne contient pas de corps et se présente sous l’aspect d’un monolithe sur pieds.

talmont-sur-gironde
Un des nombreux cénotaphe du cimetière marin de Talmont-sur-Gironde

Découvrir les alentours de Talmont-sur-Gironde

  • Le musée et le site Gallo-romain du Fâ, à Barzan
    A seulement 3 kilomètres de Talmont, partez à la découverte du plus beau site Gallo-romain de la Saintonge.
    Dès le début du 18ème siècle, Claude Masse, alors ingénieur de Louis XIV, fait état d’éléments servant à identifier les vestiges. Toutefois, ce n’est qu’entre 1921 et 1226 que Léon Massiou, entame la première grande campagne de fouilles sur le site. Plus tard, d’autres campagnes de fouilles seront mises en œuvre.
    Aujourd’hui, des visites guidées d’environ 1 h 30, des conférences et des animations en costume vous font découvrir la vie Gallo-romaine. De plus, des ateliers de fouilles sont organisés tout au long de l’année.
    Retrouvez toutes les infos sur les activités et les horaires sur le site du musée.
  • Les grottes de Rugulus, ensemble d’habitations troglodytes surplombant la Gironde, creusées à même la falaise à Meschers.
  • Les jolies plages de Meschers, notamment la plage des Vergnes avec ses falaises de calcaire.
meschers sur gironde
Une des plages de Meschers au pied des falaises

Où poser ses valises ?

  • A Talmont même, il y a très peu d’hébergements. Cependant, vous trouverez des gîtes et des chambres d’hôtes non loin de là dans les villages voisins. A Meschers également qui se situe à moins de 7km. Sur Talmont, je vous propose ceux-ci.
  • A la Vieille maison de la douane. Emplacement privilégié avec une vue imprenable sur la baie de Talmont face à la falaise du Caillaud et au port. L’accueil y sera agréable et le petit déjeuner appétissant.
talmont-sur-gironde
La vieille maison de la douane, face à la baie de Talmont sur Gironde
  • Un petit hôtel charmant, l’Estuaire. A seulement 200m de la cité. Le plus : un restaurant de qualité et une vue imprenable sur Talmont.
  • A Meschers, le Village Vacances passion l’Arnèche, vous propose des maisonnettes confortables à quelques mètres de la plage des Vergnes.

Côté campings :

  • Le Camping des Chênes verts à Meschers. Dans un bel environnement, le camping est doté d’une piscine.
  • A 100 mètres de la plage, le Camping de la Plage propose des emplacements pour tente, camping-car et des locations de mobil-homes.

 

 

Comment dire… j’adore ce village, c’est LE lieu où j’emmène mes amis quand je leur fait découvrir la région. L’atmosphère qui s’y dégage est particulière, on pourrait se croire hors du temps parfois. J’apprécie beaucoup la sérénité des lieux, en toute fin de journée, quand la plupart des touristes sont repartis. J’aime également m’y rendre hors saison quand le vent souffle et que le fleuve s’agite. Et puis, venez admirer le coucher de soleil, la luminosité y est magique.

Je vous propose également un autre village typique qui fait partie de mes coups de coeur, Saint-Martin de Ré. Là aussi, les rues et venelles invitent à la flânerie.

Côté boutique, je vous invite à découvrir le petit magasin de Gladys et Joël rue du Port. Depuis 18 ans, l’une créée des bijoux et l’autre des objets de maroquinerie de qualité.

talmont-sur-gironde
La jolie boutique de Gladys et Joël, tous deux artisans d’art

Et puis, quasiment à chacune de mes visites, je vais prendre un goûter ou un bon déjeuner à l’Ane culotte. On y sert de savoureuses crêpes, des plats goûteux dans un joli cadre et l’accueil y est bien sympa.

Le coin des lecteurs


Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom