Et si l’on partait à l’assaut du phare des Baleines.

Situé sur la pointe la plus occidentale de la Charente-Maritime sur l’île de Ré, le phare des Baleines assure la protection des navires croisant au large du littoral depuis 1854.

rosace phare des baleines
La rosace à l’entrée du phare des Baleines

Vous êtes prêts ? Alors, chaussez vos baskets et grimpez les 257 marches qui vous permettront d’embrasser un panorama exceptionnel de Ré la Blanche. De plus, d’en haut, vous pourrez apercevoir l’île d’Oléron et si le temps le permet, le phare de Chassiron.

Ce haut lieu touristique charentais attire environ 160 000 visiteurs par an, avec bien sûr un pic à la saison estivale. Du reste, vous trouverez de quoi vous restaurer et faire des emplettes dans les quelques restaurants et boutiques installés à ses pieds.

l'arrivée au phare des baleines
Le chemin d’accès à l’entrée du phare des Baleines

De l’origine du phare des Baleines à nos jours

Nous sommes en 1666 et la construction de l’arsenal de Rochefort vient d’être achevée. Dés lors, il faut assurer la défense et la sécurité des pertuis entre l’île de Ré, l’île d’Oléron et l’embouchure de la Charente. C’est donc sous la direction de Vauban, eh oui, encore lui… que le premier phare des Baleines est construit en 1682. D’une hauteur de 29 mètres, il est en forme de tour fortifiée. Cependant, l’éclairage alimenté en premier lieu par de l’huile de poisson, n’est pas suffisant et les naufrages persistent.

Plan du premier phare des Baleines, aujourd’hui la vieille tour

Aussi, des améliorations sur l’édifice sont mises en oeuvre pour augmenter la distance de sa portée. Mais agrandissement des fenêtres, surélévation de la tour et alimentation au charbon n’empêcheront pas les naufrages de perdurer.
En effet, entre 1793 et 1838, on déplore 125 naufrages et 470 marins disparus sur la pointe des Baleines.

premier phare des baleines
Vue de la vieille tour du haut du phare des Baleines. De chaque côté, les digues des écluses à poissons

De plus, puisque le trafic s’intensifie, il faut sécuriser d’avantage la zone. C’est ainsi qu’en 1825, un grand programme de balisage des côtes françaises est lancé par le Service des Phares et Balises. Il prévoit notamment la construction de « phares d’atterrissage ». Il est alors décidé en 1849 de construire un nouvel édifice plus haut et d’y installer une lentille de Fresnel, du nom de son inventeur Augustin Fresnel. Ainsi, le phare des Baleines sera un phare d’atterrissage.

lentille de fresnel du phare des baleines
La lentille de Fresnel du phare des Baleines

Dans le même temps, le phare des Baleineaux est construit au large de la pointe de l’île sur le Haut-Banc du Nord. Les travaux sont achevés en 1854 et depuis lors, la navigation est sécurisée.

Le saviez-vous ?

Un phare d’atterrissage est un haut phare permettant aux marins de se repérer à l’approche des côtes. Il marque essentiellement les routes de navigation très fréquentées.

Le phare des baleines en long en large et en travers

Tout d’abord, pourquoi le phare s’appelle-t-il ainsi ?
Eh bien, depuis la nuit des temps, les histoires relatent de nombreux échouages de cétacés sur les côtes charentaises et notamment à cet endroit. C’est ainsi qu’il prendra le nom de « phare des Baleines » !

phare des baleines
Le phare des Baleines dans toute sa prestance

Situé sur la commune de Saint-Clément des Baleines, ce bel édifice est construit essentiellement avec des pierres de calcaire provenant des carrières de la région. Son socle quant à lui est bâti avec du granit bleu de Kersanton en provenance de Bretagne.

D’une portée d’environ 50 kilomètres et d’une hauteur de 60 mètres, il éclaire deux fois plus loin que le vieux phare. Par ailleurs, alimenté au pétrole jusqu’en 1882, puis avec une centrale vapeur c’est après la seconde guerre mondiale qu’il fut raccordé au réseau électrique. C’est seulement en 2001 qu’il est automatisé. En plus, fort de ses 2 lampes de 250 watts, il est l’un des plus puissants phares de la côte atlantique.

La couronne au sommet du phare des baleines accueille la lentille de Fresnel

Alors que le vieux phare est inscrit aux Monuments Historiques dès 1904, le phare des Baleines y est classé en octobre 2012.

les deux phares des baleines
La vieille tour, premier phare des Baleines devenu musée et le phare des Baleines de 1854

Un site touristique aux multiples facettes à porter de tours de roues

Vous êtes sur l’île de Ré, le royaume du vélo, alors en route sur les pistes cyclables pour vous rendre au phare des Baleines. D’une part, vous pourrez profiter d’une journée complète pour visiter le bout de l’île, ses marais salants, les plages et le phare. Et d’autre part, sans voiture, on prend le temps d’apprécier ce qui nous entoure !

Quelques distances à vélo :

  • De Saint-Martin de Ré et du Bois Plage, entre 1 heure et 1 heure 30, ça parait long… mais on ne s’ennuie pas.
  • De La Couarde, environ 1 heure, profitez-en pour voir les marais salants.
  • D’Ars en Ré, moins d’une demi-heure, un des plus beaux villages de France.
  • Des Portes en Ré, une quinzaine de minutes le long de la grande plage sous les pins.

Le site du phare des Baleines vous accueille toute l’année

Gravissez les 257 marches du bel escalier hélicoïdal pour apprécier la splendide vue à 360° sur l’île de Ré, l’île d’Oléron au loin et l’écluse à poissons à ses pieds (à marée basse).

ile de ré
L’escalier hélicoïdal du phare des Baleines, 257 marches. Au fond, sur le sol, la rosace indiquant 1854, l’année de sa mise en service

Visitez le musée installé dans la vieille tour des Baleines, vous y apprendrez toute l’histoire des lieux, des phares et des balises. Notamment que le bâtiment contigu servait d’habitation pour les gardiens du phare et leur famille. De plus, entre 1949 et 1970, il a accueilli une école qui formait les gardiens de phare de la métropole et des colonies.
C’est seulement en 2005 que des travaux de rénovation sont entrepris pour en faire le musée actuel.

Parcourez les allées du parc créé en 1861 où différentes espèces d’arbres et de végétation ont été plantées.

Et puis, savourez un moment de détente et baignade sur le sable fin de la Conche des Baleines.

phare des baleines
La belle plage de la Conche des Baleines s’étire aux pieds du phare des Baleines

Par ailleurs, juste à côté des deux phares, vous verrez le Sémaphore des Baleines. Celui-ci mis en service dès 1863 est occupé par la Marine nationale en charge de la surveillance du trafic maritime.

Ses missions :

  • Secours et sauvetage (SAR)
  • Surveillance du plan d’eau visible par le guetteur
  • Participation à la coordination des opérations de sauvetage en mer avec les CROSS
  • Diffusion de bulletins météorologiques
  • Régulation du trafic maritime et de l’activité de pêche
  • Surveillance des activités dans la zone maritime attribuée, identification des navires, signalement des navires suspects
le sémaphore du phare des baleines
Aux pieds du phare des Baleines, le Sémaphore surveille le trafic de l’océan

Pour finir la journée en beauté, faites une promenade au coucher du soleil, là où les pierres du phare deviennent dorées.

Infos pratiques :

Le site internet du phare des Baleines
Le site internet de la commune de Saint-Clément des Baleines avec notamment des informations intéressantes sur le Sémaphore.
L’office de tourisme de l’île de Ré

phare des baleines
La chambre du gardien du phare

 

 

Je vous conseille vivement, lors de votre séjour sur l’île de Ré, une visite au phare des Baleines.

Monter les 257 marches se fait aisément et quelle récompense au sommet… la vue y est magnifique. En plus, à marée basse, vous aurez une vue imprenable sur les écluses à poissons.

Cependant, en été, comme partout sur les sites touristiques Réthais, il y aura du monde. Aussi, si vous n’aimez pas la foule, allez-y juste avant la fermeture ou à l’heure du déjeuner. De plus, plus en avant dans l’après-midi, le soleil diffuse une belle lumière.

Vue de la plage, la vieille tour avec les cairns de plus en plus nombreux

Mais le must à mon avis est une balade sur le chemin côtier au coucher du soleil. De la plage, au milieu du champ de cairns, la vue sur les phares y est magique.

2 Commentaires

Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom