L’Ile de Ré avec la douceur de son climat, sa nature préservée et le charme de ses 10 villages est un des plus beaux endroits du département de la Charente-Maritime. Nul doute qu’en y posant un pied un jour, on y revient toujours.

De plus, vous ne pourrez qu’être conquis par la diversité de ses paysages, même si l’Ile de Ré ne présente pas de relief en dehors des dunes. Cependant, entre marais salants, vignobles, forêts et plages vous aurez un grand plaisir à enfourcher votre vélo pour la parcourir. De plus, avec près de 2300 heures d’ensoleillement vous ferez le plein de vitamine D.

Le saviez-vous ?

L’Ile de Ré, que l’on surnomme également Ré la Blanche en raison de la couleur d’un blanc éclatant des tas de sel dans les marais salants, est la quatrième île de la métropole.

ile de ré
Sur l’île de Ré, chaque coucher de soleil est un spectacle différent

Partez à la découverte des trésors des 10 villages rétais

Située dans le Golfe de Gascogne au large du littoral, elle est reliée depuis 1988 à La Rochelle par le pont de l’Ile de Ré long de 3 kilomètres. Ce pont, véritable cordon ombilical, fait la part belle aux visiteurs, puisque les 18 000 Rétais voient leur population augmenter à 130 000 pendant la saison estivale.

Dans tous les villages, les images de cartes postales se succéderont. Vous pourrez vous perdre dans les venelles fleuries de roses trémières, de chèvrefeuille, mimosa et autres plantes odorantes. Les maisons seront pourvues de volets colorés avec des nuances de vert et de gris. De plus, il y aura toujours un petit café sur une place où prendre un verre de vin ou une bière de production locale. Et pour faire vos emplettes, rendez-vous quasiment chaque matin, dans les jolis marchés au cœur des villages où vous dégusterez de beaux produits locaux.

ile de ré
Un soir sur le port de Saint-Martin

En route vers les villages !

Côté continent

  • Saint-Martin de Ré, la capitale de l’île, est très prisée par les visiteurs. Un conseil, n’hésitez pas à gravir les quelques marches du clocher pour vous offrir la plus belle vue de Saint-Martin. Perdez-vous dans les venelles avec un cornet de glace de La Martinière.
  • Ars-en-Ré, classé plus beau village de France et son beau clocher noir servant de repère aux bateaux croisant dans les eaux du golfe.
  • La Flotte qui n’a rien à envier à Saint-Martin, est également classée parmi les plus beaux villages de France. Vous aimerez son joli marché et son port où sont amarrés de vieux bateaux classés monuments historiques.
ile de ré
Jour de marché à La Flotte
  • Les Portes en Ré, avec le bois et la jolie plage de Trousse Chemise, où vous rencontrerez peut être quelques célébrités. Pour Trousse Chemise, allez-y à la marée descendante pour avoir le plaisir de voir se découvrir le banc du Bucheron.
  • Loix avec son moulin à marée, la plage et la pointe du Grouin
  • Pour les amateurs d’art, La Couarde vous ouvre de nombreuses galeries d’art et pour le soleil, vous pourrez profiter d’une belle plage de sable.

Côté océan

  • Le Bois Plage, où comme son nom l’indique, vous aurez de belles plages, notamment celle des Gollandières.
  • Sainte-Marie, un village tout en longueur, sur la côte sauvage. Si vous avez envie de détente et que l’on prenne soin de vous, direction le Relais Thalasso Atalante jouxtant l’océan.
  • Rivedoux, le premier village juste après le pont profite de deux orientations, une face à l’océan Atlantique avec une jolie plage de sable fin et l’autre face au continent et à La Rochelle. Vous y verrez tout comme à Loix un moulin à marée.
  • Saint-Clément des Baleines, également face à l’océan, bordé d’une belle plage à quelques coups de pédales du phare des Baleines.
ile de ré
Le phare des Baleines, sur la commune de Saint-Clément des Baleines

Les plages de l’Ile de Ré

Tout comme les plages de Charente-Maritime, vous ne serez pas en reste pour vos activités nautiques avec les 45 plages que possède l’Ile de Ré. Certes, elles ne sont pas toutes paradisiaques, mais chacun pourra y trouver son compte. Vous aurez le choix entre des plages de sable pour poser votre serviette à hauteur du phare des baleines, de Les Portes en Ré, La couarde ou Rivedoux.

Par ailleurs, il y a également des plages où se mêlent roches plates et sable fin et parfois galets, comme sur Le Bois Plage, Ars côté océan, La Flotte, Saint-Martin, Sainte-Marie ou Saint Clément.

Pour finir, sur Ars côté du Fier ou sur La Couarde face à la Vendée, ce seront plutôt des plages où la vase se faufilera entre vos orteils.

Personnellement, j’aime beaucoup les plages de Trousse Chemise à Les Portes, la plage de la Conche des Baleines au niveau du phare des Baleines et la plage des Gollandières au Bois Plage.

ile de ré
La plage des Gollandières au Bois Plage

Que voir et que faire sur l’Ile de Ré ?

Vous n’êtes pas un adepte du farniente sur la plage. Alors, qu’il pleuve, qu’il vente ou que le soleil brille … puisqu’ici, la neige c’est rare, vous trouverez toujours une occupation. Les loisirs sur l’Ile de Ré ne manquent pas qu’ils soient culturels ou sportifs.

Côté sportif

Tout d’abord, quand on parle de l’Ile de ré, on pense au vélo… Grâce aux 130 kilomètres de pistes cyclables aménagées dont dispose l’Ile, vous pourrez la parcourir en toute tranquillité. En outre, l’absence de dénivelé vous permettra de parcourir des kilomètres et des kilomètres sans trop fatiguer.

Attention toutefois, car les pistes cyclables ont parfois des allures d’autoroute tant il y a de cyclistes à la saison estivale et pendant les longs week-end de mai. Pour vous orienter, les cartes des pistes cyclables sont disponibles dans les nombreux offices de tourisme.

ile de ré
Sur la piste cyclable, au loin de clocher noir et blanc d’Ars en Ré

Ensuite, puisque l’on est sur une île, pléthore d’activités nautiques sont possibles bien sûr. Paddle dans le Fier d’Ars ou en mer, ski nautique, kite surf, surf, plongée, kayak, voile, pêche… vous pourrez pratiquer seul où dans un club.

Et côté terre, partez randonner sur les sentiers du littoral ou en forêt et même sur les pistes cyclables. Des kilomètres de chemins balisés vous offrent de beaux sites à voir. Partez tôt le matin pour observer les oiseaux, ou plutôt en fin de journée quand le soleil est bas pour admirer les beaux couchers de soleil sur la mer ou les marais salants.

Envie d’une randonnée à cheval le long d’une plage ou en forêt ? D’un stage d’équitation sur plusieurs jours ? Peu importe où vous vous trouvez, il y aura toujours un centre équestre à proximité.

Côté culturel

De beaux sites et édifices retracent l’histoire sur l’île. Vous ne manquerez pas la citadelle de Saint-Martin, le fort Laprée, l’ancienne Abbaye cistercienne des Chateliers, Ars et son clocher noir et blanc et le magnifique phare des baleines. C’est pourquoi, promenez-vous dans les villages, perdez-vous dans les venelles à la recherche d’un puits, d’une belle façade, ou tout simplement d’une terrasse de café où prendre un verre.

ile de ré
L’abbaye cistercienne des Chateliers entre Rivedoux et La Flotte en Ré

Vous préférez la nature, qu’à cela ne tienne… profitez de la belle réserve naturelle nationale de Lilleau de Niges à Ars en Ré. Avec sa nature sauvage et préservée, la faune et la flore de l’Ile de ré sont particulièrement riches. D’ailleurs, chaque année, des milliers d’oiseaux migrateurs s’y posent On y voit entre autres, les bernaches et les canards en hiver ou les sternes au printemps. Alors, poussez la porte de la maison du Fier d’Ars et participez aux sorties « nature » encadrées par des guides.

Découvrez les saveurs de ce petit bout de terre

Connaissez-vous la bière de l’Ile de Ré ? Non. Et bien visitez la brasserie « Bière de Ré » créée par un autrichien en 1996. Vous y dégusterez un panel de bières artisanales 100% naturelles.

Pour rester dans le domaine du boire et manger, l’Ile de Ré possède un vignoble important. De préférence à vélo… faites une halte dégustation dans l’un des domaines pour une dégustation de vin, pineau ou cognac. Rendez-vous à la coopérative des vignerons de l’île de ré

Coquillages et crustacés…

Quant aux huîtres et fruits de mer, laissez-vous tenter par une dégustation à toute heure de la journée dans l’une des nombreuses cabanes ostréicoles face à la mer. Une envie d’huîtres en plein milieu de la nuit… vous aurez la possibilité d’en acheter dans des distributeurs d’huîtres en self-service chez l’Huîtrière de Ré, entre le Martray et Ars en Ré.

ile de ré
Petite pause dégustation de fruits de mer, entre Loix et Saint-Martin

Le sel, l’or blanc de l’île de Ré ?

La saliculture est l’une des productions principales de l’île. Les marais salants s’étendent à perte de vue entre La Couarde et Ars en Ré. Que ce soit le gros sel ou la belle fleur de sel, découvrez-en tous les secrets à l’écomusée du marais salant à Loix. Et puis si cela vous tente, venez lire l’article sur ma rencontre avec Emmanuel, saunier à La Couarde.

sel retais
Vente directe de sel en libre service, en bord de piste cyclable à La Couarde

La pomme de terre est à l’honneur en pays rétais. Ce succulent tubercule est effectivement doté d’une appellation d’origine protégée AOP, la « Pomme de terre primeur de l’Ile de Ré ». Pourquoi primeur ? Parce qu’elle est récoltée un peu avant sa maturité. Pour en apprécier toutes les saveurs de mer et de noisette, il vous faudra la consommer rapidement.
Vous l’aurez compris, l’Ile de Ré va réveiller vos cinq sens.

Regard sur l’économie de l’Ile de Ré en quelques mots

En premier lieu, avec ses 130 000 visiteurs annuels, l’Ile de Ré vit essentiellement du tourisme. Il engendre à lui seul, quelques 15 000 emplois, et ce chiffre ne cesse de croître tant la destination est prisée des vacanciers.

En second, c’est l’agriculture qui prédomine avec la production viticole dont les vins, pineaux et cognac. La culture de la fameuse « pomme de terre primeur de l’Ile de Ré » qui détient une AOP. L’élevage occupe également une bonne place, grâce notamment aux nombreux centres équestres présents sur le territoire. Pour finir, le maraîchage et la production de céréales sont bien adaptés au climat doux de l’île.

En troisième position, on trouve la saliculture soit la production de sel . Ce sont environ 80 sauniers qui exploitent les marais salants. Le sel se trouve en vente partout le long des pistes cyclables ou à la coopérative des sauniers à Ars en Ré. Sa voisine, la belle  île d’Oléron, elle aussi tend aussi à redynamiser ce métier.

saunier
Le marais de feneau

Et pour finir la conchyliculture représente environ 70 entreprises ostréicoles. Vous pourrez apprécier les produits lors de vos balades en vélo ou sur les étals des marchés.

L’économie restante est liée au commerce, à la construction, à l’artisanat, aux activités de service et à la santé comme partout ailleurs.

Où poser ses valises ?

Il n’est pas difficile de trouver lit à son sommeil sur cette belle île. Entre hôtels, chambres d’hôtes, gîtes, hôtellerie de plein air, airbnb, il y a forcément un endroit que vous aimerez.

Etant une destination recherchée, les hébergements sont plutôt chers, surtout pendant la saison estivale.
Par exemple pour un mobil-home pour 4 personnes au plus cher de la saison, il vous en coûtera de 700 € à presque 2000 € pour 7 nuits suivant le nombre d’étoiles choisi.
Côté hôtel, c’est pour ainsi dire le grand écart, puisque pour 7 nuits à deux, cela varie de 700 € à près de 5 000 € pour un hôtel de luxe.
Enfin, pour les gîtes et chambres d’hôtes, les tarifs sont à peu près les mêmes que pour les mobil-home, compter 700 € au minimum pour 7 nuits.

Pour les petits budgets, le camping reste la bonne solution. Les prix varient en moyenne de 200 € à 400 € pour un emplacement pour deux personnes, tente et voiture comprises.

ile de ré
Camping de la Combe à l’eau, au pied de la dune en pleine nature

Quelques idées d’hébergements que j’ai testés et d’autres qui pourraient vous plaire.

Les hôtels de l’Ile de Ré

  • Côté Thalasso, à Ars en Ré. Belle prestation à 10 mn de marche de la plage. Le plus, le centre de thalassothérapie.
  • Hôtel de Ré, à Sainte-Marie de Ré, non loin de la plage, avec sa piscine chauffée située dans un beau patio fleuri.
  • A La Flotte, avec vue sur le port, le charmant petit hôtel Le Français vous accueille avec le sourire.
  • Le Clos Saint Martin, un magnifique endroit à Saint-Martin de Ré, protégé de l’animation du port où vous trouverez calme et sérénité grâce à son spa, son magnifique jardin et l’accueil chaleureux du personnel. Attention, le prix est à la hauteur de ce lieu privilégié.

Les campings que j’ai testés

  • La Combe à l’eau à Ars en Ré. Ce camping municipal même s’il ne possède pas de piscine, présente l’avantage d’être au bord d’une belle plage. Il est situé en pleine nature, au pied de la dune et de la forêt. Il n’y a que des emplacements pour tente ou camping-car, pas d’hébergement en dur.
  • Le camping de l’Océan à La Couarde, idéalement situé au milieu de l’Ile de Ré et entre mer et marais salants. Les emplacements sont ombragés grâce à une belle variété d’arbres. La plage est à 50 mètres et la piste cyclable à ses portes. Le plus, une belle piscine chauffée extérieure et un spa. Tentes, camping-car pas d’hébergement en dur.
camping la couarde en re
Le camping de l’océan, vue sur les mobil-home de l’allée des pécheurs
  • Le Phare sur la commune de Les Portes. Deux piscines chauffées, dont l’une est couverte, donc bien sympa en début de saison. La plage est à une cinquantaine de mètres. Tentes, camping-car, pas d’hébergement en dur.

Des hébergements insolites

  • Le Dolly Waikiki à Rivedoux, une chambre d’hôte en cabane atypique en pleine nature à seulement 7 kilomètres de Saint-Martin. Bel accueil, tranquillité et dépaysement total.
  • Dormir dans une yourte pour 4 personnes, au camping de la Côte sauvage à Saint-Clément des Baleines. Vous poserez votre serviette sur le plage à 100 mètres.

Se rendre sur l’Ile de Ré

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vous arriver à destination.

  • En premier, la voiture après vous être acquitté d’un péage de 8 € en basse saison et de 16 € de mi-juin à mi-septembre pour le pont de l’Ile de Ré. Le centre de La Rochelle est à 25 minutes du premier village, Rivedoux. Paris / Ile de Ré par l’autoroute c’est 500 km environ.
ile de ré
Le pont
  • En second, prenez le train jusqu’à La Rochelle. Il vous faut moins de 3 heures en TGV au départ de la gare Montparnasse à Paris. Ou au départ de Bordeaux pour un trajet d’environ 2h30.
  • En ce qui concerne l’avion, l’arrivée se fera à l’aéroport de La Rochelle – Ile de Ré. Vous volerez avec les compagnies, Hop, Easyjet, Flyben, Ryanair ou Jet2.
  • Par le bus, la ligne de 3/3E « La Rochelle-Ile de Ré » de la Région Nouvelle-Aquitaine vous mènera toute l’année, des principaux points d’arrivée à La Rochelle au centre des 10 villages de l’île.
  • Pour finir, une navette fluvial de la compagnie Inter-îles au départ du vieux port de La Rochelle, vous mènera au port de Saint-Martin en moins d’une heure.

Autres moyens pour se déplacer

De plus, pour vos déplacements sur l’île, des navettes gratuites sont à votre disposition pendant la saison estivale pour vous déplacer vers les différents villages.

Ah j’oubliais, si vous êtes en forme, vous pouvez toujours partir à l’assaut de l’île en vélo et prendre l’air sur le pont.

 

 

Depuis la première fois où j’ai posé les pieds sur cette belle île, je n’ai cessé d’y retourner. Un jour, un week-end ou pour un séjour plus long, je l’ai parcourue en vélo, à pied ou en voiture.

Personnellement, n’aimant pas la foule, il est assez rare que j’y aille en juillet et en août. Les interminables embouteillages pour ressortir de l’île par l’unique voie d’accès qu’est le pont ont eu raison de ma patience. Parfois, alors que j’habite à une heure de route à côté de Saintes, il n’est pas rare de mettre jusqu’à 3 heures pour rentrer chez moi.

Pour moi, l’Ile de Ré, c’est la nature préservée, les magnifiques villages aux venelles fleuries, les étendues de plages. Aussi pour en profiter pleinement, j’ai la chance de pouvoir y aller en hiver, au printemps ou à l’automne.

La saison que je préfère est le printemps avec les mois de mai et de juin, car il y a peu de monde. La végétation est en pleine floraison et les senteurs de fleurs vous accompagnent partout où vous allez.

maison de l'ile
Quelque part dans Ars en Ré

Mes lieux préférés : Les villages d’Ars en Ré, de Saint-Martin et de La Flotte. Le phare des baleines où d’un seul coup d’œil on voit l’île dans son entier. Mais aussi, la plage de Trousse Chemise avec son magnifique banc du bûcheron qui se découvre à marée basse. Les marais salants que j’aime particulièrement. J’admire leurs formes symétriques et les reflets qu’ils prennent en fonction de la météo et de l’heure.

Le coin des lecteurs

 


Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom