Châtelaillon-Plage ou Châtel comme on la surnomme ici, c’est ça : Une jolie station balnéaire au charme d’antan et à taille humaine bordée d’une longue plage de sable doré.

Tout d’abord, la petite cité balnéaire a su garder son charme authentique en préservant son patrimoine. Ainsi, bordées par l’océan, de belles villas « Belle époque » se font la part belle. Ici, pas de grandes constructions, juste une architecture de qualité.
Ensuite, depuis sa promenade du front de mer, quasiment tout l’archipel charentais s’offre au regard. De-là, vous pourrez presque toucher l’île d’Aix à 8 kilomètres, voir les îles de et d’Oléron plus lointaines et si la météo le permet, apercevoir le célèbre vaisseau de pierre, Fort Boyard.

Par ailleurs, sa situation géographique entre La Rochelle et Rochefort, promet aux vacanciers une multitude d’endroits à découvrir. Vous l’aurez compris, Châtelaillon-Plage est, je pense, une station balnéaire du littoral charentais qui permet de visiter les environs sans trop faire de kilomètres.

Pour finir, son cadre de vie agréable et les nombreuses activités proposées en toutes saisons font de Châtelaillon, une station balnéaire familiale et conviviale. C’est pourquoi, vous trouverez des animations pour toute la famille côté plage et côté ville. Vous apprécierez son joli marché où les producteurs locaux viennent vous régaler de leurs produits. Et puis, laissez-vous tenter par les p’tits restaurants sympas et les terrasses de cafés où il fait bon boire un verre ou déguster crêpes et glaces à l’ombre d’un parasol face à l’océan.

Et puis, les amateurs de sports nautiques disposeront dans la station d’un club de voile et d’un port de plaisance qui peut accueillir 170 bateaux.

Il était une fois Châtelaillon-Plage aux temps anciens

Des fouilles archéologiques ont mis au jour un cimetière aux Bouchôleurs, montrant que le site était déjà occupé à l’époque mérovingienne.

Quant au nom de Châtelaillon, il proviendrait de Castrum Allionis, du nom du seigneur de ces lieux au Xème siècle. La cité étant alors la capitale de l’Aunis. Cependant, aucun vestige ne subsiste de ce qu’aurait été le château. En effet, l’avancée de la mer ayant eu raison de la pointe de Cornard où se serait trouvée la forteresse d’alors.

Trois kilomètres de sable doré pour la plage de Châtelaillon-Plage

4 sites de baignades sont à disposition, la plage nord, la plage sud, la plage du casino et la plage des Boucholeurs.

Cette magnifique plage de sable doré fera le bonheur de toute la famille. Ici, la houle est tranquille et le farniente agréable. De ce fait, vous trouverez beaucoup d’activités sur la plage. Toutefois, à marée basse, la mer se retire assez loin et le sable fait place à un sol boueux, mais cela ne gâte en rien la baignade. En effet, les sédiments charriés par la Charente, dont l’embouchure est à quelques kilomètres, tapissent les fonds marins sur cette partie du littoral.

De plus, côté accueil du public, la plage est accessible aux personnes à mobilité réduite à plusieurs endroits. Et pour finir, un atout important, elle dispose de nombreuses douches tout au long de son étendue. De quoi se rafraîchir et se dessaler après une séance de bronzette ou une activité nautique.

châtelaillon-plage
Le front de mer, 3 kilomètres de sable vous attendent pour poser votre serviette ©isabel

Le saviez-vous ?

Cette belle langue de sable doré doit se refaire une beauté régulièrement. En effet, les tempêtes d’hiver, le vent et les forts courants marins de la zone, emportent jusqu’à 50 000 m3 de sable parfois. Aussi, sans l’intervention de l’homme, cette longue étendue ne serait que cailloux et désolation. Alors, régulièrement, une barge drague les fonds marins au large de l’île d’Oléron et achemine le sable via un pipeline directement sur place.

Une idée singulière pour clôturer l’année… si vous avez l’âme d’un Inuit, rendez-vous fin décembre pour participer à la « Baignade des Banquisards », le dernier bain de mer de l’année. Ce rendez-vous, né en 2007, voit chaque année 500 baigneurs défier les éléments dans une eau aux alentours de 10 degrés. Frissons garantis !

Châtelaillon-Plage son histoire et ses villas « Belle époque »

Avec l’essor des « Bains de mer » et grâce à l’arrivée du chemin de fer à la fin du 19ème et début du 20ème siècle, la petite ville devient une destination prisée. Dès lors, les villas « Belle époque » avec leurs caractéristiques architecturales font leur apparition en front de mer et dans les rues adjacentes.

villa belle époque chatelaillon
Une belle centenaire ©isabel

Venus par le train, les riches propriétaires de ces villas, venaient à Châtelaillon-Plage pour, d’une part se montrer et d’autre part pour les fameux « Bains de mer ». Les villas, assez différentes les unes des autres proposent de belles façades décorées avec notamment des briques harmonieusement disposées.

Pour les apprécier, je vous invite à parcourir les rues et à scruter leurs façades. Dans tous les cas, vous n’aurez pas de mal à les repérer, elles sont partout. Plus ou moins grandes, plus ou moins décorées, mais toujours nommées. Ainsi, de « Marguerite Léa » à « Val Fleury » en passant par « Hélène » ou « Stella Maris », leurs noms témoignent de l’histoire des familles auxquelles elles ont appartenu.

villa stella maris chatelaillon
La villa Stella Maris, sur le front de mer ©isabel

A Châtelaillon-Plage on parie à l’hippodrome

L’hippodrome de Châtetaillon-Plage est depuis 1928 un lieu important des courses hippiques charentaises. Aujourd’hui, de mars à novembre, ce sont une dizaine de courses qui sont organisées. Dès la belle époque, les courses qui y sont organisées sont prisées des parieurs et l’afflux ne cesse d’augmenter. Par ailleurs, au fil des années, le lieu s’est doté de boxes pour accueillir les chevaux de course. Ensuite, d’un restaurant et en 2013, un vaste plan de rénovation a vu le jour.

Que vous soyez parieurs ou simples visiteurs, c’est un endroit agréable où venir en famille. De plus, bordé de marais, dans un environnement classé « Natura 2000 », le site offre un cadre naturel protégé.

châtelaillon-plage
Tribunes ultra-modernes pour l’hippodrome de Châtelaillon-Plage ©hippidrome

Le casino de Châtelaillon-Plage, un des plus beaux du littoral charentais

Et si vous veniez tenter votre chance à la roulette ou au black jack ? Les tapis verts du casino de Châtelaillon-Plage vous attendent.
Avec sa jolie verrière belle époque, c’est en quelque sorte l’édifice phare du front de mer. Alors que la renommée de Châtelaillon prend de l’essor, le casino est construit en 1893 et accueille les amateurs des bains de mer de la « Belle époque ».
Détruit en 1988 en lien avec des travaux de terrassement entrepris par la ville, il est reconstruit à l’identique.

En dehors des salles de jeux, le casino offre un restaurant panoramique, une discothèque et des salles de séminaires.

casino chatelaillon-plage
Avec sa verrière le casino de Châtelaillon-Plage allie architecture d’antan et modernisme ©isabel

Les Boucholeurs, un quartier ancien de la station balnéaire

C’est fin du XIXème siècle que le hameau des Boucholeurs voit le jour à la suite de la crise du Phylloxéra qui ravagea le vignoble. En effet, des familles entières d’agriculteurs se tournèrent vers les produits de la mer pour subvenir à leurs besoins et c’est au lieu-dit Poret-Punay, le long de la côte, que ces familles élirent domicile dans des cabanes sommaires. Par la suite, grâce à l’abbé Guichard, elles commencèrent la culture des moules sur des bouchots, d’où le village tira son nom.

châtelaillon-plage
Les Boucholeurs, à quelques pas du centre de Châtelaillon-Plage ©isabel

Le saviez-vous ?

Le bouchot est un pieu de chêne ou de pin d’environ 4 mètres que l’on enfonce dans le sable ou la vase. Ce support attire alors, les naissains de moules, qui finissent par s’y accrocher et à y pousser.

De plus, les anciennes maisons de pêcheurs aujourd’hui rénovées donnent à l’endroit un charme certain. N’hésitez pas à venir acheter moules et huîtres en vente directe auprès des ostréiculteurs et mytiliculteurs.

On fait la fête toute l’année à Châtelaillon-Plage

  • Le week-end de Pâques, le Festival international du cerf-volant et du vent, où près de 50 000 badauds se pressent pour voir ces drôles d’objets s’envoler au-dessus de la plage
  • 1er mai, Châtel en fleurs, où les châtelaillonnais se voient offrir des géraniums pour fleurir leurs balcons
  • Le dernier week-end de juin, le rendez-vous le plus important pour les habitants de Châtelaillon-Plage, « Châtel en fête ». Ainsi, durant ce week-end festif, défilé de chars, marché artisanal, feu d’artifice mettent la ville en émoi.
  • En août, avec la Fête des Boucholeurs, les ostréiculteurs et les mytiliculteurs sont mis à l’honneur
  • Et puis pour finir l’année en forme et en beauté, fin décembre, la Baignade des Banquisards. N’ayez pas froid aux yeux et jetez-vous à l’eau !
châtelaillon-plage
Une envolée surprenante sur la plage de Châtelaillon lors du Festival international du cerf-volant et du vent

Et si on s’occupait : activités et visites à proximité à faire à vélo ou à pied

  • Le centre aquatique avec bassins intérieurs et extérieurs et toboggans.
  • Instant bien être et cocooning en thalasso La Grande Terrasse, du côté des Boucholeurs
  • La réserve naturelle du marais d’Yves
  • Le quartier des Boucholeurs
  • Un itinéraire sympa entre terre et mer sur 22 kilomètres, à faire en vélo et en familles
  • Le sentier découverte de la station, sur un parcours de 11 kilomètres
  • Enfourchez votre vélo et partez destination La Rochelle ou Fouras par la Vélodyssée
châtelaillon-plage
Par une météo moyenne, pourquoi ne pas profiter du centre aquatique avec ses espaces ludiques ©isabel

Destination de choix à moins de 45 minutes de Châtetaillon-Plage

  • La Rochelle, la cité rebelle
  • L’île de Ré
  • Rochefort avec l’Hermione, l’Arsenal, la Corderie royale
  • Saintes et son amphithéâtre romain
  • Fouras pour un départ vers l’île d’Aix et Fort Boyard

Se rendre à Châtelaillon-Plage

  • Par la route de Paris par l’A10 ou la N11, puis l’A837, de Bordeaux via l’A10 puis l’A837
  • En train, via La Rochelle ou Bordeaux
  • Par la voie des airs à l’aéroport de La Rochelle

Quelques infos utiles

 

 

J’aime vraiment cette jolie station balnéaire et l’atmosphère qui s’en dégage. Je trouve que l’on s’y sent bien. C’est pourquoi, j’y suis souvent venue avec mon mari et mes enfants avant d’habiter en Charente-Maritime. Pour notre premier séjour, nous avions choisi Châtelaillon-Plage pour sa belle plage et surtout sa proximité avec La Rochelle. Et puis, c’est devenu notre destination « week-end » en alternance avec Saint-Malo à égale distance de notre domicile d’alors.

Lors de mon escapade « photos », une pause gourmande s’est imposée à moi, et je n’ai fourni aucune résistance. Alors, si un p’tit creux s’en vient vous titiller, rendez-vous au 76 bd de la mer face à l’océan, à la crêperie « Bains des fleurs ». IIci, depuis 1901, une histoire familiale et gourmande a fait de cette crêperie un incontournable en matière de crêpes. Pour ma part, j’ai choisi la Ringo… chocolat, bananes et fraises… un régal. Et puis, en plus de la satisfaction des papilles, vous aurez ici, le sourire et l’accueil chaleureux.

châtelaillon-plage
La crêperie le Bains des Fleurs, un incontournable pour une pause gourmande ©isabel

Un autre endroit bien sympa pour boire un verre, déjeuner ou dîner, La Casa, au coeur des Boucholeurs. Tout fait maison.

Pour les amoureux du vent et des cerfs-volants, ne manquez pas le Festival international des cerfs-volants et du vent, car voir le ciel pris d’assaut par toutes ces formes et ces couleurs est impressionnant.

Pour conclure, en vacances ou en week-end, Châtelaillon-Plage sera une belle destination où vous apprécierez en toutes saisons, le charme d’antan et les activités d’aujourd’hui.


Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom