Cette année 2019, la 29ème édition du Marathon de La Rochelle verra s’élancer les marathoniens le 24 novembre.

Ce rendez-vous annuel rochelais est un des plus importants Marathons de France puisqu’il se classe dans le tiercé de tête, dont Paris est premier. Ainsi, avec près de 11 000 coureurs participant aux différentes épreuves, le Marathon de La Rochelle se veut populaire, convivial et sportif, comme le souhaitait son fondateur Serge Vigot.

La naissance du Marathon de La Rochelle

Avec beaucoup de persévérance, c’est en 1990 que Serge Vigot fonde le Marathon de La Rochelle. La première course se tient en 1991. Cette première édition compte 947 participants qui s’élancent dans les rues de la belle cité. Dès lors, le nombre de participants ne cessera de croître au fil des éditions.

Malheureusement, en 2005, Serge Vigot est terrassé par une crise cardiaque au 41ème kilomètre du Marathon de Marrakech. Alors, en hommage à celui qui l’a créé, les membres de l’association décident de renommer le marathon. Dès lors, ce sera le Marathon de La Rochelle Serge Vigot.

En 2010, le record de participation a été atteint avec 8 625 marathoniens passant la ligne d’arrivée.

Le week-end en chiffres pour le Marathon de La Rochelle

  • 29 ans d’existence
  • 2ème Marathon de France
  • 11 000 coureurs inscrits sur la globalité des épreuves
  • 2h 07mn 13s, le meilleur temps du Marathon de La Rochelle pour le Kényan John Komen en 2010
  • Près de 20% de femmes
  • 61 membres adhérents à l’association
  • 1 300 bénévoles qui œuvrent ensemble pour faire que ce rendez-vous sportif soit inoubliable
  • 7 épreuves sportives
      • Le Marathon bien sûr, seul, en duo, en challenge entreprises et pour les non ou malvoyants.
      • Un semi-marathon Handisports
      • Un 10 kilomètres
      • Un « Chauffe gambette » la veille pour tous, histoire de se « mettre en jambes »
  • 110 secouristes de la Croix Rouge
  • 30 kinés
  • 10 podologues
  • Plus de 20 000 spectateurs
marathon de la rochelle
Le flot des coureurs à l’assaut du port de La Rochelle

Les plus du Marathon de la Rochelle

  • Un parcours dans une ville au riche patrimoine historique qu’est La Rochelle
  • La possibilité de se mesurer à des élites du marathon, des coureurs d’exception
  • Des conférences tenues par des professionnels et acteurs du milieu sportif dans le village du Marathon
  • Un double départ simultané pour assurer une bonne fluidité
  • Un parcours en boucle favorisant la visibilité des spectateurs
  • Une ambiance festive où les coureurs déguisés sont les bienvenus
  • Une « Pasta party » la veille avec 1 500 participants
  • Des prix et des récompenses pour tous, notamment la fameuse bourriche d’huîtres de Marennes-Oléron.

Vous vous sentez prêts à vous lancer dans le défi de l’épreuve mythique qu’est un Marathon, alors rendez-vous sur le site du Marathon de La Rochelle.

marathon de la rochelle
Rencontre avec Christian, Marathonien

Originaire de Saintes, Christian, 60 ans a choisi le Marathon de La Rochelle, pour effectuer son premier Marathon.

Pourquoi te lancer ce défi ?

Principalement pour avoir une motivation suffisante pour courir 4 fois par semaine et de se fixer un objectif ambitieux. Le Marathon c’est un peu le Graal des coureurs.

Quelle préparation pour ce Graal ?

C’est une préparation assez longue, puisqu’il m’a fallu effectuer un entraînement sur 12 semaines. A savoir 4 séances par semaine avec en moyenne 50 à 60 kilomètres hebdomadaires, quelle que soit la météo. De plus, les séances varient en fonction du temps que l’on envisage de faire et de son niveau. Il y a des sorties « longue distance » jusqu’à 30 kilomètres, des fractionnées et sorties plus classiques. Parfois, c’est très dur et le moral peut en prendre un coup surtout quand la monotonie s’installe et que la météo est mauvaise.

marathon de la rochelle
Concentration avant le départ

La veille du jour J au Marathon de La Rochelle ?

Et bien c’est simple, je n’ai pas dormi de la nuit ou très peu, sans doute dû à l’excitation. Et puis, comme je ne savais pas qu’elle incidence cela aurait pour la course le lendemain, l’inquiétude m’a tenu éveillé. Mais en fait, l’excitation se maintient pendant la course et la forme est bien là.

Dans quel état d’esprit es-tu quand tu te trouves dans le sas de départ ?

Je suis concentré et je me demande si j’ai bien fait de me retrouver là. Alors, je repense à toute ma préparation et je me dis que je suis capable affronter les 42km195 avec l’entraînement que j’ai effectué. Et puis quand on regarde autour de soi, on voit qu’il y a tout type de personnes, des jeunes, des moins jeunes, des sportifs, des petits, des gros…. Donc pourquoi pas moi !

De plus, tout est fait pour que l’excitation monte avant de départ, le monde, l’ambiance, la musique, les spectateurs… Et pour le top départ, Wagner et la Chevauchée des Walkyries… impressionnant !

marathon de la rochelle
Christian, pas encore marathonien en cage dans le sas de départ

Penses-tu que courir un Marathon est donné à tout le monde ?

Non ! Aussi, peu importe l’âge, le seul critère qui me semble être le plus important est qu’il faut avoir l’habitude de courir. Je pense que pour quelqu’un qui n’a jamais couru, au moins deux ans sont nécessaires pour envisager un Marathon. Le cœur, les muscles, l’endurance ne s’acquièrent qu’au fil du temps. De plus, contrairement à ce que j’ai fait, il faut vraiment participer à d’autres compétitions plus courtes avant de se lancer, comme un 10 km, un semi-marathon. Il faut y aller progressivement pour ne pas risquer la blessure.

marathon de la rochelle
Tout le monde est prêt à partir malgré le vent, la pluie et le froid

Pendant la course, t’es-tu demandé ce que tu faisais là ?

Oui à deux reprises. La première au moment où j’ai pénétré dans le sas de départ. Et puis la seconde, dans les 4, 5 , 6 derniers kilomètres, là où ça devient difficile. De plus, en 2018, avec le froid, du vent et de la pluie, j’ai vraiment commencé à sentir mes jambes durcir. On parle souvent du mur du Marathon, vers les 30 kilomètres, mais, ce n’était pas ça. Mes jambes ne répondaient plus, mon rythme baissait, mais j’ai tenu et j’ai terminé.

course du marathon de la rochelle
En plein effort dans le parc

Le passage de la ligne d’arrivée du Marathon de La Rochelle…

J’envisageais un temps de 4 heures, car cela correspondait à mes entraînements et à ma vitesse maximale aérobie (VMA). J’ai terminé avec un chrono à 4h09, j’étais heureux. Et puis j’étais fier aussi, le boulot était fait, j’étais devenu Marathonien. Dès lors, je me suis dit que je pouvais aborder d’autres défis un peu plus ambitieux. Ce premier Marathon m’a apporté de l’estime de soi.

Marathon de la rochelle
Avec un large sourire, le défi est accompli et la médaille gagnée

Et les jours d’après ?

Peu de séquelles, malgré « mon grand âge » enfin, pas si avancé que ça non plus…. Rien de particulier car j’ai suivi un bon entraînement, dans les mêmes conditions que le Marathon de La Rochelle. En effet, je me suis entraîné en courant sur du bitume pour  habituer mon organisme, comme à La Rochelle. De plus, plusieurs fois par semaine en salle, j’ai fait de la musculation pour renforcer les jambes, les abdos et les lombaires. Donc, un peu de courbatures le lendemain, et ensuite j’ai ressenti juste une certaine fatigue due à l’effort intense fourni.

Le soutien de la famille dans tout ça ?

Je me suis senti soutenu même si pendant l’entraînement, ce n’était pas forcément agréable pour eux, puisque c’était un jour sur deux. Mais, j’ai surtout senti du soutient le jour du Marathon sur le parcours, puisque à plusieurs reprises, ma femme et ma fille m’ont encouragé. Et ça, ça aide beaucoup, surtout vers la fin. Enfin, à l’arrivée, ma fille Juliette, avec ses bottes à talons, a enjambé les barrières de sécurité pour m’accompagner en courant à mes côtés jusqu’à la ligne d’arrivée. C’était un moment fort et un super souvenir.

la rochelle
Main dans la main pour l’arrivée du 1er marathon. Fatigue, pleurs, émotion…

Que dire sur le Marathon de La Rochelle ?

En dehors du temps franchement pas terrible, c’est une superbe organisation. En plus, les bénévoles sont adorables. Et puis, c’est vraiment un plaisir que de courir dans les quartiers historiques de La Rochelle.

Et après ce premier Marathon ?

Cela m’a donné envie d’en refaire un, donc j’ai effectué celui de Paris en avril 2019. Et je me suis lancé un autre défi, le mythique GR 20 en Corse en septembre 2019, dont la moitié en solitaire. Et là, sur le GR 20, sur 11 jours et 180 kilomètres, c’est plus le mental qui travaille plutôt que le physique.

la tour de l'horloge la rochelle
Bientôt l’arrivée après le passage sous la tour de l’Horloge

Pour finir, mon prochain défi… le non moins mythique Marathon de New York en 2020, le Graal des Graal selon moi. En plus, ce sera le cinquantenaire du Marathon, autant dire que ça va être un grand rendez-vous.

Alors chers lecteurs, êtes-vous tentés par cette expérience sportive ?

Si oui, profitez-en pour passer quelques jours à La Rochelle et visitez un peu ce beau département qu’est la Charente-Maritime. De La Rochelle, Ré la blanche n’est qu’à quelques kilomètres. Rochefort vous attend avec sa Corderie royale, l’Hermione et le souvenir des demoiselles de Rochefort.

Où poser ses valises lors du Marathon de La Rochelle ?

Bien qu’il y ait une belle offre d’hébergements sur La Rochelle il est important de s’y prendre de bonne heure. En effet, si vous voulez trouver un hébergement qui vous convienne, il faut faire vite, les candidats sont nombreux. Je vous propose ci-dessous quelques hôtels, dont certains que j’ai testés.

  • Hôtel Le Rochelois, bien situé, moins d’un kilomètre des Tours de La Rochelle sur le vieux port. Les plus, situé non loin de la ligne d’arrivée, salle de sport à disposition, c’est un bon rapport qualité prix. J’ai testé.
  • Lagrange appart Hôtel. Facile d’accès et proche de l’Espace Encan, parking.
  • Les résidences Odalys Archipel, un bon rapport qualité prix avec une kitchenette et accès facile.
  • Hôtel Mercure, côté Aquarium, proche de la ligne de départ. Les plus, l’hôtel après la course permet de revenir se doucher et le petit déjeuner buffet est aussi adapté aux coureurs. Egalement testé.
  • L’Acostage Hôtel, très bon accueil proche du Vieux Port.
  • B&B La Rochelle Centre, tout proche de la gare

Petit secret entre nous…

Pour ne rien vous cacher, je suis la femme de Christian et je peux vous assurer que je suis très fière qu’il soit allé jusqu’au bout de son challenge.

1 commentaire

  1. Très bel article qui me rappelle de très bons souvenirs! Bravo à mon papounet d’amour dont je suis très fière!
    La photo de ma personne qui pleure est absolument immonde mais la qualité du souvenir et de l’émotion l’emporte ! Je vous aime
    Juju

Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom