Malgré une météo qui offre d’interminables pluies depuis des jours, je vous invite au Marché de Noël de Saintes.

Pour tout vous dire, je ne suis pas une adepte de ce genre d’évènements. A mon avis, en dehors du côté festif que cela représente, c’est surtout une affaire commerciale à mes yeux.

Cependant, cette année, je me décide pour une virée à destination des « Noëls Blancs » de Saintes. Après deux années de suite aux couleurs du Québec, cette fois, c’est la Russie qui est mise à l’honneur.

marché de noel de saintes
La passerelle de Saintes et ses deux pères Noël

Le marché de Noël de Saintes qui a débuté le 11 décembre, est ouvert jusqu’au 05 janvier 2020. Deux sites saintais, rebaptisés pour l’occasion, se partageront les festivités. D’une part, la place Bassompierre qui devient la Place Rouge, célèbre place de Moscou. Et d’autre part, la place du Présidial qui quant à elle devient la Place Vladimir.

Au programme du Marché de Noël de Saintes 2019

  • La traditionnelle patinoire éphémère place Bassompierre
  • La venue du Père Noël place du Présidial
  • Un marché de Noël en extérieur bien sûr, situé sur la place du Présidial
  • Un marché de Noël en intérieur au Hall Mendès France
  • Et de nombreuses festivités entre les deux sites.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la mairie de Saintes et retrouver le programme complet.

marché de noel de saintes
Les Noëls Blancs de Saintes, l’entrée de la place Bassompierre ou de la place Rouge …

Le saviez-vous ?

L’origine des marchés de Noël viendrait du XIVème siècle. En effet, des textes relatent l’existence d’un premier marché de Noël, à Dresde en Allemagne en 1434. Il est appelé alors, Marché de Saint-Nicolas. En France, c’est le marché de Noël de Strasbourg qui serait le plus ancien, datant de 1570.

C’est parti, direction le Marché de Noël de Saintes !

Par choix, je préfère rester en ville, à l’extérieur, plutôt que de me rendre au Marché de Noël du Hall Mendès France où plus d’une centaine d’exposants proposent leurs produits. Et puis, dans la tradition, c’est toujours en extérieur que se situent les marchés de Noël.

La place Rouge

Tout d’abord, je me rends place Bassompierre, ou plutôt place Rouge. Il est déjà 16h30, la nuit n’est pas encore tombée et l’eau de la Charente s’approprie les quais.

Je suis un peu surprise par le peu de monde présent. En effet, la patinoire est ouverte depuis déjà 30 minutes et il n’y a pas foule sur les patins. Alors, est-ce la pluie qui a découragé les familles de venir au Marché de Noël ? C’est fort probable.

patinoire saintes
La patinoire éphémère de la place Bassompierre, chaque année au moment du marché de Noël de Saintes

De plus, les chalets fermés du village russe n’ouvrant que dans quelques jours ne donnent pas forcément envie de s’attarder sur la place. Je reviendrais plus tard pour voir l’ambiance quand ils seront ouverts.

Dans le jardin public, la course Fun Color Christmas se termine et l’ambiance y est plutôt sympa. Beaucoup de familles ont joué le jeu et sont venues participer à la course d’obstacles déguisées en Père Noël.

La place Vladimir aux pieds du Présidial

Ensuite, en attendant que la nuit tombe, je pars en centre-ville. Si la place Rouge est peu fréquentée en dehors de la patinoire, le centre-ville piétonnier de Saintes est quant à lui animé. De nombreux badauds flânent dans les rues à la recherche du cadeau idéal dans les boutiques, toutes ouvertes à l’approche du réveillon.

Le petit marché de Noël de Saintes, situé place du Présidial, euhhh pardon… place Vladimir, attire les enfants et les familles pour les gourmandises sucrées ou salées que proposent les quelques chalets. L’air y est chargé d’odeur de cannelle, de vin chaud et de gaufres et ça donne bien envie.

marché de noel de saintes
La place du Présidial à Saintes, rebaptisée pour le marché de Noël, place Vladimir

La nuit se fait attendre, alors pause cappuccino au Point Central sur le Cours National, la brasserie est bondée et l’ambiance chaleureuse.

Enfin la nuit est là !

Il est temps pour moi de remettre le nez dehors malgré la bruine qui sévit. Les illuminations de Noël enveloppent les rues de belles lumières et le palais de justice de Saintes n’y a pas échappé.

marché noel de saintes
Le palais de justice de Saintes paré de mille feux

Dans la rue Alsace Lorraine, il y a foule sous le ruban lumineux qui le parcourt. Tandis que je croise des enfants dévorant une gaufre au Nutella ou un bon Bretzel, les parents ont les bras chargé de paquets. Ont-ils été nombreux à venir se faire photographier dans le chalet du Père Noël place Vladimir ?

marché de noel de saintes
La rue Alsace Lorraine et son ciel de lumières

Marché de Noël de Saintes à bord du Petit Train de Noël

Cette année encore, le Petit Train de Noël conduit gratuitement les familles d’un site à l’autre. Ainsi, c’est à l’arrêt devant la place du Présidial que je le croise. Lui aussi a revêtu son habit de Noël, puisqu’il est décoré de guirlandes et de lumières colorées.

marché de noel de saintes
Place Vladimir, le Père Noël accueille les enfants

De là, il dépose son flot de familles et en embarque de nouvelles pour repartir complet vers la place Bassompierre.

Moi aussi, je quitte les rues piétonnes pour retourner vers la Charente et la «place Rouge».

marché de noël de Saintes
Le petit train de Noël, sillonne les rues piétonnes du marché de Noël de Saintes

La place Bassompierre tout en couleurs

Les jeux de lumière sur l’Arc de Germanicus donnent un bel effet sur les pierres, vieilles de deux millénaires. Les romains auraient-ils apprécié ?

De loin, avec les eaux de la Charente en crue qui affleurent les quais, il règne une atmosphère particulière la nuit. Il y a aussi la passerelle qui elle aussi a été parée de sa cascade de lumière, la vue d’ensemble est plutôt jolie du pont Bernard Palissy.
La nuit aidant, les passants sont plus nombreux sur la « place Rouge », il faut dire que la place invite à la balade, même si la météo est peu propice aujourd’hui.

marché de noel de saintes
L’Arc de Germanicus illuminé de rose le temps du marché de Noël de Saintes

Quant à la patinoire, parée de lumières, elle est plus attractive la nuit que le jour et des patineurs glissent en silence.
De là, je vais à la rencontre de Christophe, le responsable de la patinoire. Il me dit qu’environ trois cent personnes sont venues glisser aujourd’hui. Toutefois, c’est une petite journée, puisqu’il arrive parfois que la fréquentation atteigne jusqu’à 800 patineurs.

Mais, les vacances approchent, donc pas de doute, la patinoire accueillera bon nombre de patineurs, petits et grands d’ici quelques jours.

marché de noel de saintes
La passerelle et sa cascade de lumière

 

 

Cette fois, mon avis est mitigé quant à ma visite. Peut-être y suis-je arrivée trop tôt. Peut-être aurais-je dû attendre les vacances de Noël … Quoi qu’il en soit, les enfants, premiers concernés par les fêtes de Noël y passeront un bon moment. Manèges, jeux, ateliers créations, gourmandises en tout genre feront leur bonheur. Et puis, les parents ne seront pas en reste, car ils ont sans doute gardé au fond d’eux une part d’enfance.

Comme je vous le disais plus haut dans mon article, je suis retournée voir les chalets russes. La preuve en image !

marché de noel de saintes
Belle ambiance du côté des chalets russes (copyright Sarah B)

Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom