Le Gouéron, est une belle recette traditionnelle de gâteau charentais aux pommes au Pineau et au Cognac. A la fois léger, moëlleux, parfumé et généreux, c’est un gâteau que l’on partage autour d’un thé ou d’un café un après-midi d’hiver.

Ce gâteau pourrait s’apparenter à une sorte de clafoutis aux pommes et porte également le nom de Grimolle. Autrefois, il était cuit au four à pain, juste après la cuisson de celui-ci. Il était ensuite partagé entre voisins. Sa préparation est simple, rapide et plaira à toute la famille.
Alors, je vous propose de vous donner envie d’en croquer un morceau.

Une recette simple et rapide à réaliser

Pour ma part, je n’ai jamais fait de Gouéron, et je n’ai pas de grand-mère qui peut me transmettre sa recette. Alors j’ai cherché une recette dans de vieux livres prêtés par une amie et sur internet. Eh bien je peux vous dire qu’il y a autant de recettes de Gouéron que de blogs, livres ou recettes de grand-mères transmises de mère en fille…

Le Gouéron n’est bon qu’avec de bons produits charentais

Tout d’abord, je vous invite à bien choisir vos produits afin que cette spécialité charentaise soit faite avec des produits made in Charentes. Il vous faudra donc des pommes Belchard-Chantecler que les producteurs de pommes récoltent début octobre. Et puis, la région Poitou-Charentes étant connue pour ses produits laitiers, un bon beurre charentais. Sans oublier le Pineau et le Cognac de préférence issus de chez un producteur local, ici, le Clos de Nancrevant.

Pourquoi choisir la Belchard-Chantecler ?

Eh bien parce que cette belle pomme à la robe jaune doré assez rustique est très parfumée. Et puis son goût à la fois sucré et acidulé se prête tout à fait à la préparation des gâteaux. Même si son origine vient d’un croisement en 1958 entre la Golden américaine et la Reinette clochard, je vous la recommande. Par ailleurs, cultivée essentiellement dans l’ouest de la France, bon nombre de producteurs de Charente-Maritime la produisent. Vous pourrez la trouver un peu partout en grande surface comme dans les magasins de producteurs, telle « La Ferme Santone » à Saintes.

Gouéron charentais
Que des bons produits charentais pour l’élaboration du Gouéron

La recette du Gouéron

Il faut compter environ 20 minutes de préparation pour ce gâteau et un temps de cuisson de 25 minutes à 180 °C.

Les ingrédients :

  • 500 g de pommes
  • 4 oeufs
  • 160 g de beurre pour la pâte et 25 g pour la cuisson des pommes
  • 175 g de sucre en poudre
  • 1/2 sachet de levure
  • 175 g de farine
  • 5 cl de Pineau
  • 5 cl de Cognac

L’élaboration du Gouéron

  • Pelez les pommes et coupez-les en dés pas trop gros
  • Les faire rissoler avec le beurre mais pas trop, et déglacez l’ensemble avec le Pineau et le Cognac.
gouéron charentais
Le déglaçage au Pineau et au Cognac flatte le nez sans modération
  • Laissez les pommes s’imprégner de Pineau et de Cognac
  • Battez les 4 œufs entiers avec le sucre
  • Puis incorporez la levure et la farine
  • Ajoutez ensuite le beurre fondu au mélange
  • Pour finir, mélangez les pommes et le jus à l’appareil
Gouéron
Dernière étape avant la cuisson, incorporation des pommes et de leur jus de Pineau et Cognac à l’appareil
  • Placez la pâte dans un moule à manquer ou dans des petits ramequins individuels
  • Enfournez pour 25 minutes à 180°C

L’odeur qui se dégage du four pendant la cuisson fait frémir les papilles et j’attends avec impatience la fin de la cuisson.
Au sortir du four, ça sent la pomme, le beurre, le cognac, bref, on a tout de suite envie d’en prendre un morceau.
Eh bien c’est ce que j’ai fait, je n’ai pas attendu que le Gouéron refroidisse. Du reste, je crois que j’ai bien fait, car tiède, c’est trop bon. Tous les arômes et saveurs sont plus marqués en bouche et accompagné d’un thé ou d’un café, l’effet gourmand est garanti.

gâteau aux pommes charentais
Impossible de résister à l’appel du Gouéron au sortir du four…

Un petit conseil : Dans le cas où vous feriez un peu attention à votre ligne… Autre variante plus légère sans les 175 grammes de beurre. Prenez la base du gâteau au yaourt sans oublier d’y mettre bien évidemment du Pineau et du Cognac.

Si la gourmandise est tenace chez vous, peut-être aimerez-vous cette autre recette typique des Charentes, le Millas.

Bonne dégustation !

Vos commentaires

Rédigez votre commentaire
Merci de donner votre nom